Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 17:19

 

MotsCroisesPRL013

Nuit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Horizontalement

I. Expédieras. – II. Telle une case noire. – III. Vieil agrément. 7 pour Trenet, 86 pour Curie. – IV. Assez paradoxalement, l’ophtalmologiste y travaille rarement… Quel que soit le sens, c’est un personnage. – V. Début de série. Un ministre ou un souverain. Conjonction. – VI. Y fût. – VII. Italienne. Romains. – VIII. La même conjonction. Points opposés. Début d’aveu. – IX. Qui peut se développer. – X. Telles des inspirations qui ont tout pour être sifflées.

 

Verticalement

1. On ne les voit plus rouler leurs mécaniques. – 2. Tête d’Indien. Queue d’Indien. Romains. – 3. Je vais vous le dire, quoi ! D’arrière en avant. Symbole. – 4. Offrirai un emploi. – 5. Romains. Mes fouillis. Nul aux deux tiers. – 6. Romains. On l’a dans le nez, mais on ne peut pas le sentir. N’hésita pas. – 7. Il avait l’esprit de l’escalier ! – 8. Deux de Brest. Deux autres de Brest. – 9. De l’eau, de l’air ! – 10. Impressionnables.

 © Pierre-René Legrand


Pour la solution.
Ça se trouve toujours dans la page SOLUTIONS DES MOTS CROISÉS, par là ==>


Repost 0
Published by Pierre-René Legrand - dans Mots croisés
commenter cet article
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 16:36

83.237Le plus tordu, dans tout ça, est-ce l'idée de départ, le fait de ne l'avoir point d'emblée rejetée, ma persévérance (trente de plus ci-dessous !), ou encore ce constat, étonnamment plaisant, plaisamment étonnant, que ça n'amuse pas que moi ?
Bises à toi.



Saint Adelphe : patron de ceux qui savent où ils passeront leurs prochaines vacances.

 

Sainte Anna : patronne des amateurs de palindromes.

 

Sainte Chloé : patronne de ceux qui sont nés à l’envers – autrement dit, par le siège.

 

Saint Clément : patron de ceux qui ne s’intéressent qu’aux gens affectueux.

 

Saint Cyr : patron des spécialistes de l’encaustique.

 

Saint Edgar : patron de ceux qui se méfient quand on veut leur rendre service.

 

Sainte Eliane : patronne de ceux qui votent pour un imbécile.

 

Saint Eric : patron de ceux qui ne savent pas trop où ils vont et qui ont le hoquet.

 

Saint Félicien : patron de ceux qui transforment l’endroit où ils se trouvent en un lieu unique ; aussi, de ceux qui s’approprient une couche.

 

Saint Ferdinand : patron de ceux qui restent actifs durant le repas.

 

Saint Germain : patron des manucures.

 

Saint Glinglin : patron de personne du tout – ceci est un ouvrage sérieux, quand même.

 

Sainte Hannah : voir Sainte Anna.

 

Saint Kléber : patron de ceux qui ont étudié le verlan à l’université de Berkeley.

 

Sainte Laura : patronne de ceux qui entreront en possession d’une chose, mais on ignore quoi au juste.

 

Sainte Lola : patronne des sourciers.

 

Saint Maclou : patron des menuisiers de la marine.

 

Sainte Marion : patronne de celles qui épousent des anonymes.

 

Saint Matthieu : patron de ceux qui reluquent les organes de la vision, et par conséquent des ophtalmologistes.

 

Saint Maurice : patron de ceux qui soulèvent les cadavres.

 

Saint Maxent : patron de ceux qui dégagent une odeur très forte.

 

Sainte Nadia : patronne de ceux qui s’abstiennent de prononcer la première lettre de l’alphabet.

 

Saint Nestor : patron de ceux dont l’appendice nasal se déforme.

 

Saint Pie : patron des amateurs d’oiseaux en noir et blanc.

 

Saint Pierre : patron de ceux qui évoquent un début de formule de géométrie.

 

Saint Raymond : patron de ceux qui encouragent les retours d’affection.

 

Sainte Raymonde : patronne de ceux qui laisseront une marque de leur passage dans cet Univers.

 

Saint Romain : patron de ceux qui digèrent bruyamment.

 

Saint Tanguy : patron de ceux qui poussent de petits cris stridents dès qu’oscille l’embarcation sur laquelle ils se trouvent.

 

Sainte Yaëlle : patronne de ceux qui s’en tapent qu’il y ait lui.

 

© Pierre-René Legrand


Repost 0
Published by Pierre-René Legrand - dans humour
commenter cet article
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 22:32

83.237Alors, oui, voilà le truc que je voulais préciser la dernière fois (en juin dernier) : les légendes de ces Aberrationures sont bilingues ; dans leur version non française, il s'agit donc ici, carrément, d'humour anglais.
Bises à toi.



Aberrationure012

Dame capable d'incliner l'océan vers la gauche par la seule force de son esprit
A lady able to make the ocean tilt to the left just by using the power of her mind

 

Aberrationure013

Panneau routier : Sens interdit - de toute façon, le quartier est habité par des Français moyens, totalement abrutis et dangereusement conformistes
Road sign: No-entry - anyway, this district is inhabited by totally dulled and dangerously conformist average French people

 

Aberrationure014

Autoportrait aux chaussures mais sans moi
A self-portrait with shoes but without me

 

Aberrationure015

Pendule sans aiguilles pour personnes ayant tout leur temps pour manger
A clock without hands for people free to spend all the time they want to have their meals

 

Aberrationure016

Un de mes grands-pères, vu par un photographe distrait ou incompétent
One of my grandfathers, as seen by an absent-minded or incompetent photographer

 

Aberrationure017

Panneau routier : Attention, passage de vaches volantes
(Amis touristes, si vous observez un ou plusieurs de ces animaux, il peut être intéressant de vous garer quelques minutes sur le prochain parking pour tenter de repérer un éventuel nid)
Road sign: Watch out, flying cows might cross over the road
(Dear tourists, if you happen to spot one or several of these animals, it could be worth to stop your car a few minutes on the next parking lot and try to locate a possible nest)


© Pierre-René Legrand


Repost 0
Published by Pierre-René Legrand - dans humour
commenter cet article
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 19:18

MotsCroisesPRL012

Nuit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Horizontalement

I. Spécialiste des papillons du type 1 vertical. – II. Se reproduit par œufs, mais ne pond jamais. – III. Ministre. – IV. On me dit peut-être : « Au fait ! » – V. Démonstratif. Préfixe. Symbole. – VI. Cœur de félin, ou terre retournée. Extrait, phonétiquement. Lao Tseu en connaissait un rayon. – VII. Réservais. – VIII. Étendait. – IX. Sont négatifs. Mal triés, ou pas poli en surface. – X. Choses vues les yeux fermés. Fin d’infinitif. – XI. S’occupe de papillons.

 

Verticalement

1. Papillon. – 2. Deux de corvée. Interne ou pas, un interne doit la soigner. – 3. Dénigrent. – 4. Abréviation pour voir de loin. Divinité. Danse ou couleur. – 5. Participe. Métis très mélangé. – 6. Augmentions votre douleur, par exemple. Élément de charpente installé de bas en haut. – 7. Créais des liens ! – 8. Ce qu’on fait en enlevant, et en renversant. Le chant du départ, par exemple. – 9. Appelez le SAMU, s’il est dans cet état-là ! Titre. – 10. Fin d’infinitif. Palindrome haut en couleur. Petits bâtons. – 11. Papillon.

© Pierre-René Legrand

 

Pour la solution. Ça se trouve dans la page SOLUTIONS DES MOTS CROISÉS, par là ==>


Repost 0
Published by Pierre-René Legrand - dans Mots croisés
commenter cet article
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 17:05

VAscq001Avec cette nouvelle série, nous atteignons les 260 photos villeneuvoises. La totalité est visible dans les deux
PAGES VILLENEUVE D'ASCQ, là ==>
Bises à toi.



VAscq250

Boulevard du Breucq

 

VAscq251

Boulevard du Breucq

 

VAscq252

Quartier de la Cousinerie

 

VAscq253

Quartier Pont-de-Bois

 

VAscq254

Haute-Borne

 

VAscq255

Quartier Hôtel-de-Ville

 

VAscq256

Haute-Borne

 

VAscq257

Quartier Hôtel-de-Ville

 

VAscq258

Quartier de la Cousinerie

 

VAscq259

Lac des Espagnols

 

VAscq260

Quartier de la Cousinerie


© Pierre-René Legrand


Repost 0
Published by Pierre-René Legrand - dans Villeneuve d'Ascq
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 17:19

MotsCroisesPRL011

Nuit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Horizontalement

I. Vous en avez sous les yeux. – II. N’agit en aucun cas contre le mal du pays. – III. Drame. Personnel. Las ! – IV. Eton. Avec le précédent, sorte de mécréant. Valent bien des os, quand on tombe sur eux. – V. Liquide. Pas du genre écossais. L’article de la mort. – VI. Vues au bout de la mort. Tâchera de troubler. – VII. Faire itou, mais pas faire aussi. Sacrifice à Pan ! – VIII. De quoi faire ses débuts en sport. Son roi s’est couché. – IX. Naturel. – X. Père d’Andromaque. Crochet double à double sens.

 

Verticalement

1. Sa manière, ce sont des manières. – 2. Sacrifice à Pan ! – 3. Possessif. Vues aux bouts de la mort. – 4. Pièce taillée dans la culotte. Las ! – 5. Mises en cage. Lieu pas commun, ou incapable de marcher à quatre pattes. Points opposés. – 6. À faire, pour mémoire. Artère. – 7. Gaulois, ou dans une Gauloise. Fin d’infinitif. Possessif. – 8. Romains. Sorte d’anticorps. – 9. Vus au bout de la mort. – 10. Accrochés à leurs Basques. – 11. L’Orne y passe, dans les deux sens. Quand le tarin en a une, ce n’est ni un oiseau, ni un poisson !

 © Pierre-René Legrand

 

Pour la solution. Ça se trouve dans la page SOLUTIONS DES MOTS CROISÉS, par là ==>


 

Repost 0
Published by Pierre-René Legrand - dans Mots croisés
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 14:57

83.236Deux minutes, qu'il m'a accordées, le petit héron ! Nous avions été avertis par deux amis ornithologues : il y avait, ce jour d'octobre, près d'un des parkings d'une réserve dans le Pas-de-Calais, un garde-boeufs aisément observable. Mon excellente épouse et moi prenons notre temps avant de nous rendre sur place, et à notre arrivée l'oiseau (espèce assez rare dans la région) est pile là où on nous l'avait indiqué. Je descends sans hâte de la voiture, prends deux photos de lui posé au milieu de quelques génisses faisant la sieste, et voilà qu'il décolle, par chance droit vers moi dans un premier temps, puis qui dévie (de m'avoir vu, peut-être) et s'éloigne, s'éloigne, s'éloigne. C'est dans de telles circonstances qu'on se dit que se balader avec un reflex et un minimum de réflexes, ça vaut le coup pour profiter quand même, mais plus tard, de ce qu'on n'a pas eu le temps de véritablement contempler sur le moment. Ci-dessous, huit des neuf photos prises.



BubIbi004

 

 

BubIbi005

 

 

BubIbi006

 

 

BubIbi008

 

 

BubIbi009

 

 

BubIbi010

 

 

BubIbi011

 

 

BubIbi012

 

Héron garde-boeufs  Bubulcus ibis, Tardinghen (Pas-de-Calais), octobre 2013 - Cattle Egret

© Pierre-René Legrand


Repost 0
Published by Pierre-René Legrand - dans photos d'oiseaux
commenter cet article
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 17:58

MotsCroisesPRL010

Nuit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Horizontalement

I. Précisions données par des girouettes. – II. Me montrerai agréable pour obtenir quelque agrément. – III. Grande nouvelle. On ne l’est pas quand on l’est à lui. – IV. Fait sur le tas. Pourquoi n’en mangerait-on pas à Iéna ? – V. Cyprinidés. Le chah parti, les souris n’y dansent plus… – VI. C’est tout à fait comme ça. Fait feu. – VII. Prend l’air. Ce n’est pas tout à fait comme ça. – VIII. Ordi. Un abri d’où l’on ne sort pas toujours facilement. – IX. Père d’Andromaque. Avec l’age, ça tourne. – X. Petits malins.

 

Verticalement

1. Concourir. – 2. Techniquement, elle a eu du mordant. – 3. En un mot, monstrueuse. Un tremplin mais pas rempli. – 4. Dérida mais seulement à moitié. Conjura, mais pas le mauvais sort. – 5. N’y cherchez pas midi, ni même quatorze heures… Jumelles. Conjonction. – 6. Conjonction. Bien élevé. – 7. Croqués. – 8. Vieille colère. Note. Très vieille colère. – 9. Trois voyelles à boire. Se plante dans les bois. – 10. Ne dit pas de bêtises.

 

© Pierre-René Legrand


Pour la solution. Ça se trouve dans la page SOLUTIONS DES MOTS CROISÉS, par là ==>


Repost 0
Published by Pierre-René Legrand - dans Mots croisés
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 14:22

83.237Si pour vous ça n’a pas de sens, adressez-vous à la direction.
Bises à toi.



Réchauffement

 

A partir de début octobre, on est en droit de dire qu’on va vers l’été.

 

****

 

Au pied de la lettre

 

C’est pourtant quand la vue baisse qu’on s’intéresse davantage aux notes en bas de pages.

 

****

 

Du même niveau

 

L’homme moyen s’intéresse surtout à ce qui se trouve en haut des bas.

 

****

 

Un peu de fraîcheur

 

L’homme est composé à environ quatre-vingt pour cent d’eau. Surtout les noyés.

 

****

 

Et à Cordes ?

 

A Menton, on ne joue que du violon.

 

****

 

La société presse-boutons

 

Un truc qui existe depuis qu’il y a des furoncles.

 

****

 

Le jour de la maman du Seigneur

 

La Vierge Marie était très mignonne. On lui aurait donné le bon Dieu sans confession.

 

****

 

Le monde étrange des femmes (1)

 

Il faut savoir que le soutien-gorge n’est pas une minerve.

 

****

 

Le monde étrange des femmes (2)

 

Jeunes, les femmes vont souvent par deux. Comme les chaussettes.

 

****

 

Décade

 

Semaine des quatre jeudis.

 

****

 

Mouvement dada

 

Un type sur un cheval au trot, on dirait qu’il a le hoquet.

 

****

 

Troublant

 

Avec des lunettes, le myope voit mieux que tout le monde n’est pas net.

 

****

 

Le monde étrange des femmes (3)

 

Une femme qui accouche de jumeaux, à mon avis elle veut envahir le monde.

 

****

 

Dur métier

 

Un mime qui semble endormi, en réalité il est peut-être en train d’imiter un type qui dort.

 

© Pierre-René Legrand, Amuse-gueules


Repost 0
Published by Pierre-René Legrand - dans humour
commenter cet article
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 16:02

83.237Déjà six mois que je n'avais pas récidivé ! Eh bien, en voilà trente de plus (c'est la dose habituelle) (pas des mois, des prénoms). Je ne lâche pas, car j'ai cette intime et sans doute quelque peu immodeste conviction que ce travail, associant - pour mémoire - hardiment hagiographie et phonétique, ouvre des perspectives inédites pour la compréhension de cet assemblage de quelques lettres qu'on nous inflige dès la naissance et que nous charrions bon gré mal gré jusqu'à notre trépas et au-delà, ce prénom que nous n'avons pas choisi et qui nonobstant nous désigne irrémédiablement aux yeux d'autrui autant qu'aux nôtres : que signifie-t-il donc ? Et ce questionnement se relie nécessairement, de façon sous-jacente, à cet autre, fondamental, essentiel : qui sommes-nous, tous chacun, merde alors ? Autrement dit, il me paraît que j'ai ouvert une porte et maintenant je continue à l'enfoncer, comme une brute. Je pense que c'est suffisamment long comme ça, pour l'intro.
Bises à toi.


 

Saint Athanase : patron de ceux qui amoncellent bêtement.

 

Sainte Barbe : patronne de celles qui pour autant ne sont pas forcément moustachues.

 

Saint Damien : patron de ceux qui comptent leurs vrais potes sur les mains d’un seul doigt.

 

Sainte Djamila : patronne de ceux qui replacent un objet au même endroit.

 

Sainte Edith : patronne de ceux qui vivent de la plume des autres.

 

Sainte Edmée : patronne de ceux qui sont disposés à rendre service sous certaines conditions.

 

Saint Edouard : patron de ceux qui s’interrogent sur les origines de l’art.

 

Sainte Eléonore : patronne de ceux qui savent se servir d’une boussole.

 

Sainte Ella : patronne de celles qui possèdent une chose.

 

Sainte Elodie : patronne de ceux qui saluent familièrement.

 

Saint Elvis : patron des bricoleuses.

 

Saint Emmanuel : patron de ceux qui ne posent pas à l’intello.

 

Saint Fabien : patron de ceux qui n’ont à se plaindre de rien, hormis un léger défaut d’élocution.

 

Saint Florian : patron de ceux qui trouvent les vagues joyeuses.

 

Saint Geoffrey : patron de ceux qui ont décidé de ne plus faire de cadeaux.

 

Saint Gervais : patron de ceux qui retournent quelque part.

 

Saint Gonzague : patron des zigues qui sont les seuls à rimer avec zigzag.

 

Saint Hans : patron de ceux qui forment le dessus du panier.

 

Saint Hector : patron des maniaques de l’autocritique.

 

Saint Isidore : patron de ceux qui sont partis se faire bronzer ailleurs.

 

Saint Johnny : patron de ceux qui sont atteints d’un ictère.

 

Sainte Joséphine : patronne de celles qui avouent être moins délurées depuis qu’elles ont pris du poids.

 

Sainte Maria : patronne de celles qui n’ont pas encore divorcé.

 

Sainte Maude : patraunne des snaubs.

 

Saint Nathan : patron des impatients.

 

Saint Pacôme : patron de ceux qui trouvent que toutes les comparaisons sont odieuses.

 

Sainte Salomé : patronne de ceux qui ne font état que de ce qui est propre.

 

Saint Thomas : patron de ceux qui ont des érections matinales.

 

Saint Vladimir : patron de ceux qui fournissent du liquide pour faire la vaisselle.

 

Sainte Yvanne : patronne des plaisantins.


© Pierre-René Legrand


Repost 0
Published by Pierre-René Legrand - dans humour
commenter cet article

Présentation

  • : Mon Villeneuve d'Ascq de moi
  • Mon Villeneuve d'Ascq de moi
  • : Blog de Pierre-René Legrand : humour ornithologie villeneuve-d'ascq dessins photos papillons de nuit
  • Contact

Profil

  • Pierre-René Legrand
  • Grand humoriste très célèbre dans mon quartier.
  • Grand humoriste très célèbre dans mon quartier.

visiteurs à ce jour

Recherche